La conduite supervisée

Conduite supervis e1406278805

 

La conduite supervisée permet au candidat âgé de 18 ans au minimum, inscrit dans une école de conduite, de compléter sa formation initiale par une phase de conduite «supervisée» par un accompagnateur, afin de passer l’épreuve pratique dans des conditions plus sereines. Cette forme d’apprentissage est plus souple que l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), mais possède des avantages similaires.

 

 

Condition d'accès

On peut choisir la conduite supervisée :

► soit au moment de l’inscription à l’auto-école ; 

► soit après un échec à l’épreuve pratique.

 

Pour y accéder, il faut : 

► avoir réussi le code de la route ; 

► avoir suivi une formation pratique avec un enseignant de l’école de conduite (20 heures minimum) ; 

► avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant et de la sécurité routière et obtenu l’attestation de fin de formation initiale (AFFI).

 

 

Condition pour être accompagnateur

Pour être accompagnateur, il faut :

être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans sans interruption ;

avoir obtenu l’accord de son assureur ;

ne pas avoir été condamné pour certains délits (homicides et blessures involontaires, conduite sous l’emprise d’état alcoolique, délit de fuite…) ;

être mentionné dans le contrat signé avec l'école de conduite ;

participer à l’évaluation de la dernière étape de la formation initiale de l’apprenti conducteur.

 

Il est possible, pour l'élève, d'avoir plusieurs accompagnateurs, y compris hors du cadre familial.

 

 

Avantage de cette formation

acquérir un maximum d’expérience et de confiance au volant avant le passage de l'épreuve pratique ;

améliorer à moindre coût ses acquis, notamment en attendant de repasser l’examen pour celui qui a échoué à l’épreuve pratique.

 

 

Première phase : formation initiale en école de conduite

La formation a pour but de former des conducteurs responsables, prudents et sûrs.

 

Évaluation de départ :

Cette formalité est obligatoire. Elle a pour but d'évaluer vos compétences, vos connaissances et vos expériences diverses. Un formulaire papier guide le formateur et suite à votre accord, un volume d'heures PRÉVISIONNEL vous est proposé. Un contrat est alors établi entre vous et l'auto-école.

Plus d'information sur l'évaluation en cliquant ici

 

 

Formation théorique :

Destinée à préparer le candidat à l'épreuve théorique général (ETG le code).

  → Cours théoriques dispensés par un enseignant diplômé.

  → Cours collectifs par thème.

  → Tests en ligne.

Plus d'information sur le code en cliquant ici

 

Formation pratique :

Destinée à :

      préparer le candidat à passer l'examen du permis de conduire,

      et surtout savoir faire face aux dangers de la route.

 

La durée de votre formation (20h minimum) varie en fonction du volume d'heure prévisionnel proposée lors de l'évaluation de départ. Celle-ci peut évoluer en fonction de l'acquisition des objectifs du référenciel pour l'éducation à une mobilité citoyenne (REMC).

Plus d'information sur la formation en cliquant ici

 

 

Deuxième phase : la conduite supervisée

Rendez-vous Préalable :

Ce  rendez-vous d'une durée de 2 heures, en présence de l'accompagnateur, permet un "passage de relais"entre l'enseignant de la conduite et l'accompagnateur.

 

Expérience de conduite suffisante :

Lorsque l'expérience de conduite est jugée suffisante par l'accompagnateur et surtout par l'enseignant, une présentation à l'examen du permis de conduire est envisagée.